Pourquoi le diamant noir carbonado est-il si rare et cher ?

À première vue, le diamant noir se nomme aussi Carbonado. D’ailleurs, cette pierre précieuse est beaucoup plus vieille que le diamant blanc. En effet, ce dernier a suscité l’intérêt de la joaillerie qu’au milieu du XIXe siècle.

Par contre, les joailliers ont commencé à utiliser les diamants noirs qu’au XXe siècle. De même, cette gemme rare n’a pris de la valeur sur le marché que tardivement.

Diamant noir Carbonado

Origine des diamants noirs

Tout d’abord, la formation des carbonados n’est pas encore expliquée par les gemmologues, comme pour les autres diamants et pierres précieuses. Effectivement, les diamants blancs et de couleur nécessitent des conditions extrêmes dans les profondeurs de la terre pour se former. Ainsi, ils n’immergent en surface que grâce aux éruptions volcaniques. D’ailleurs, ils sont souvent associés à de la kimberlite.

Par contre, les diamants noirs bruts peuvent se trouver en dehors de roches volcaniques. En plus, plusieurs mines de diamants noirs sont répandues sur Terre.

Par ailleurs, certaines études scientifiques suggèrent que les diamants noirs se forment dans l’espace.

Enfin, Le Brésil et la République de Centrafrique représentent les 2 principales sources de diamants noirs dans le monde.

Composition du diamant noir naturel

A priori, le diamant noir naturel se distingue par sa couleur et sa composition des autres diamants. En effet, ceux-là se composent d’un réseau cristallin régulier d’atomes de carbone. Par contre, le diamant noir désigne un agrégat très poreux de microcristaux de diamants avec des inclusions de graphite et d’hématite

Ainsi, le carbonado naturel possède la même dureté que les autres diamants translucides. Cependant, la nature de sa composition ne facilite pas sa taille.

En plus, ne pas avoir de plan de clivage complexifie sa taille. De ce fait, l’opération, rendant le diamant noir poli à facettes, lui fait perdre de la valeur au diamant noir brut.

Les critères de qualité et de valeur fixant le prix du carbonado

Premièrement, la nature du diamant noir empêche l’application de la règle des 4 C (couleur, poids en carat, taille et pureté). En effet, vous ne pouvez qualifier un diamant noir, de par son opacité, de sa qualité transparente ou fancy.

Ainsi, les diamantaires ne peuvent étudier les particularités ni évaluer la couleur, les inclusions, ni de la qualité de taille. Donc, l’évaluation d’un diamant de couleur noire se base sur une échelle de qualité A, AA ou AAA.

D’un autre côté, le diamantaire regarde, dans un carbonado, l’homogénéité de sa couleur ainsi que la qualité du polissage des facettes. Ainsi, il doit vérifier que ces dernières ne comportent pas de pores ou rayures.

Enfin, l’achat d’un diamant noir naturel non traité doit toujours s’accompagner d’un rapport de certification de la part d’un laboratoire indépendant.