Les techniques de transformation des alliages

Ne vous êtes-vous jamais intéressé aux techniques de transformation des alliages ! Tout d’abord, vous devez savoir qu’il en existe plusieurs : mécanique, métallique et de traitement de surface. Cette dernière technique s’utilise beaucoup en arts de joaillerie et bijouterie.

En effet, les métaux précieux subissent plusieurs phases pour donner un rendu de haute qualité, particulièrement quand il s’agit d’un solitaire diamant ou une monture avec des pierres précieuses.

Fusion : transformation des alliages

Transformation mécanique des alliages

Tout d’abord, chaque opération de transformation prépare un peu plus le métal à sa transformation finale. En effet, le laminage consiste à réduire une ébauche. Cette tâche s’effectue grâce au passage de l’alliage entre 2 cylindres, tournant en sens inverse.

Ensuite, l’étirage se concrétise par le fait de « tirer » une barre de section pour en obtenir une plus petite et de même forme. Ainsi, cette opération se réalise principalement à froid sur un banc à étirer. D’ailleurs, cette technique s’applique à la fabrication des tubes.

Par ailleurs, le tréfilage permet de réduire le métal en fils mince. Puis, l’emboutissage permet de déformer progressivement un « flan ». Par contre, le découpage désigne le cisaillement sur une bande prise entre un poinçon et une matrice.

D’un autre côté, l’estampage s’effectue par frappe statique instantanée, pour imprimer le relief des estampes sur métal. Ensuite, le martelage permet de déformer le métal par frappe à froid d’outils tournant sur le métal.

Enfin, l’usinage consiste à obtenir une pièce par l’enlèvement de copeaux.

Transformation métallurgique d’alliage

À première vue, la transformation métallurgique des métaux peut s’effectuer grâce à la fonte à cire perdue. D’ailleurs, cette technique permet la reproduction métallique d’un ouvrage résultat d’un procédé de coulée après différentes étapes.

  • Réalisation de moule
  • Tirage de cires
  • Coulée de plâtre et séchage
  • Fusion du métal et coulée
  • Extraction de la pièce

Ensuite, le frittage permet de réaliser un objet métallique à partir de poudres (métal pur, alliage, composition chimique de différentes poudres de natures différentes). Puis, le brasage permet la liaison de 2 pièces. Cette opération s’effectue par la fusion d’un métal d’apport de nature distincte des pièces à assembler.

Par ailleurs, le soudage consiste à réunir 2 pièces entre elles grâce à la fusion du métal de base ou d’un métal d’apport. Ainsi, vous pouvez utiliser une électrode, un faisceau laser et autres.

Traitement de surface

A priori, il n’existe pas beaucoup de techniques de traitement de surface. Par ailleurs, le décapage permet d’enlever la calamine des alliages d’or ou de métaux précieux. Par contre, le revêtement sur bijoux permet d’immerger les articles de bijouterie dans une solution aqueuse. Ainsi, cette méthode ne risque pas de perte d’or.