Or gris, or blanc, or jaune et rose : quelle différence ?

À priori, l’or est une tendance qui ne se démode jamais. Cependant, l’or jaune n’est pas seul sur podium. En effet, l’or blanc et l’or gris ainsi que l’or rose s’utilisent de plus en plus en joaillerie et bijouterie. D’ailleurs, vous trouverez des bijoux en or combinant 2 ou 3 couleurs de l’or.

Ainsi, l’or résulte des réactions nucléaires dans les étoiles. Donc, cet élément sidérophile se trouve en grande quantité dans le noyau de la Terre. D’où, la présence de l’or à la surface de terre résulte des différents impacts des météorites et comètes depuis des milliards d’années.

Bague en or gris, or blanc, or jaune et rose

Par ailleurs, l’or possède différentes utilisation dont 70% pour bijouterie-joaillerie. En plus, la Chine représente le plus grand producteur d’or dans le monde.

Enfin, ce métal précieux se caractérise par sa résistance à la corrosion et à l’oxydation.

L’or et les alliages

À première vue, vous avez surement entendu votre bijoutier-joaillier vous parler de l’alliage de votre solitaire diamant en or blanc. Effectivement, l’or commercialisé désigne de l’alliage d’or. Ainsi, la monture de votre bague en or ou bracelet n’est pas conçue uniquement de l’or pur.

D’ailleurs, l’or représente un métal exceptionnellement flexible qui nécessite de le mélanger à d’autres métaux pour créer des bijoux. Ainsi, les différents métaux complémentaires influencent la couleur de l’or.

En résumé, l’or jaune contient 75 % d’or pur mélangé avec 12,5 % d’argent et 12,5 % de cuivre. De même, l’or rose se compose de 75 % d’or, 5 % d’argent et 20 % de cuivre. Enfin, l’or gris combine 75 % d’or avec 15 % d’argent et 10 % de cuivre. En plus, le nickel a été interdit des alliages à cause du risque des réactions allergiques.

Par ailleurs, l’or blanc désigne une variante de l’or gris en réalité. Toutefois, il contient en plus une couche de rhodium permettant de lui conférer son éclat blanc. Aussi, certains l’appellent plaqué rhodium ou de l’or rhodié.

D’un autre côté, le traitement au rhodium ne dure pas dans le temps. Ainsi, il existe une autre technique permettant l’obtention de l’or blanc. Cette dernière nécessite moins de cuivre et d’argent, mais du palladium ajouté en plus. Ainsi, le palladium appartient à l’alliage des métaux.

L’or bleu : quel alliage ou quelle technique pour l’obtenir ?

Tout d’abord, quelle que soit la couleur de l’or, ce dernier nécessite un minimum d’or pur dans sa composition pour être considéré comme de l’or. Ainsi, l’or bleu désigne de l’or jaune mélangé à de l’oxyde de fer. Ainsi, le bijoutier-joaillier obtient de l’or avec une couleur acier. D’ailleurs, certains artisans bijoutiers se contentent d’ajouter un enduit bleu et transparent.

Par contre, il existe de l’or bleu obtenu en recouvrant le bijou de nickel coloré. Ceci dit, ce type de traitement peut provoquer des allergies.