Le travail de l’or pour créer des bijoux

À première vue, l’or désigne un métal précieux utilisé en bijouterie joaillerie. Cet alliage se caractérise par sa malléabilité, sa ductilité et sa conductivité. Ainsi, il rejoint l’argent et le cuivre particulièrement en soudure.

Par ailleurs, il existe différents alliages de l’or. En effet, l’or fin à 999,9 ‰ s’utilise rarement par les bijoutiers. Ainsi, l’artisan bijoutier utilise les ors supérieurs à 15 carats. Ces derniers désignent des alliages composés d’autres métaux, comme l’argent, le cuivre, le cadmium, la platine et le palladium. D’un autre côté, les alliages en dessous de 15 carats se composent de zinc et de nickel.

L’or 24 carats en bijouterie

À priori, l’or fin ne s’utilise que rarement pour la création d’un bijou. En effet, sa tendresse le rend difficilement utilisable. Ainsi, la bijouterie fait usage d’autres matériaux plus résistants. Par ailleurs, l’or fin permet d’orner les pièces, sous forme de feuilles d’or, de fils d’or… Donc, le bijoutier-joaillier peut utiliser l’or 24k pour décorer un métal, du bois, du tissu ou même du plâtre.

travail de l"or pour créer des bagues

D’un autre côté, l’or 22 carats se compose de 22 parts d’or pur contre 2 parts d’autres métaux, particulièrement le cuivre ou l’argent. Sauf, cet or ne peut s’utiliser aussi en bijouterie à cause de sa grande délicatesse.

L’or 18 carats pour la création des bijoux

Tout d’abord, l’or 18k renferme 18 parts d’or pur et 6 d’autres métaux. D’ailleurs, la proportion de ces derniers permet de définir les différentes couleurs d’or. Ainsi, l’or blanc ou gris doit sa couleur à l’argent massif, le palladium et/ou la platine. En plus, l’or blanc nécessite un placage au rhodium pour dissimuler les lignes de soudure. 

Par contre, l’or rouge s’obtient grâce à la proportion du cuivre mélangée à l’argent et l’or fin. De même, l’or vert désigne l’alliage d’or au cadmium mélangé au cuivre et à l’argent.

Par ailleurs, l’or jaune souvent en 18 carats se compose d’or pur mélangé avec du cuivre ou de l’argent.

Enfin, vous pouvez trouver aussi des ors à moins de 15 carats comme l’or à 14, 10 et 9 carats. Ces derniers s’utilisent souvent en bijouterie d’ailleurs.

Le travail de l’or en bijouterie

Pour la création de bijoux en or, les bijoutiers utilisent différentes techniques pour travailler l’or.

La brasure pour le travail de l’or

D’abord, la brasure varie en fonction que l’or soit blanc, rouge ou jaune. En effet, la brasure en or ne permet pas de couler le métal ou de remplir les creux, contrairement à la brasure en argent. Ainsi, cette technique nécessite de coller les éléments à braser et de minimiser les paillons de soudure.

L’or recuit

Premièrement, recuire l’or permet de donner des couleurs au métal. Ainsi, la haute température garantit d’obtenir de l’or jaune, rouge et blanc.

L’or trempé

Ainsi, cette étape est essentielle après la recuite de l’or, quelle que soit la nature de l’alliage.

Finalement, le travail de l’or nécessite de l’expérience et de la maîtrise de toutes ces opérations.