Il existe aujourd’hui plusieurs grands laboratoires de gemmologies qui certifient et atteste de la qualité des pierres. Mais ce n’a pas toujours été le cas, c’est seulement autour des années 1970 que le certificat de gemmologie a été utilisé, l’objectif étant d’avoir toujours plus de transparence au sein de la profession.

Les laboratoires de gemmologies les plus connus

GIA (Gemological Institute of America)

Présent aux Etats-Unis, en Inde, en Afrique du Sud, au Botswana et en Thaïlande, il est l’un des laboratoires de gemmologie les plus réputés, si ce n’est le plus au monde. Il est très reconnu dans le milieu de la joaillerie et est aussi aujourd’hui très connu par les clients. C’est un laboratoire qui s’est bâtie au fil du temps une réputation comme étant un excellent laboratoire très fiable dans ses analyses. D’ailleurs, les pierres certifiées par cet établissement ont souvent une valeur un peu plus importante. Il est digne de confiance et impartial. La majorité des diamants de notre atelier sont issues de cet organisme afin de vous garantir la plus grande transparence et la meilleure analyse possible.

HRD (Hoge Raad voor Diamant)

Présent à Anvers en Belgique, le laboratoire HRD est également l’un des laboratoires de gemmologie les plus réputés au monde avec le GIA. Il est aussi reconnu comme étant un excellent laboratoire, très sérieux et fiable. Le laboratoire HRD est notamment connu pour avoir créée un système d’alayse permettant de garantir l’anonymat à toute personne faisant réaliser l’analyse de son diamant. En effet, ils ont mis en place un système de double code, un étant donné au propriétaire du diamant et l’autre à la personne qui analyse le diamant en laboratoire.

IGI (International Gemological Institute)

Ce laboratoire est présent en Belgique, aux Etats-Unis, en Inde, en Thaïlande ainsi qu’au Japon. C’est également un des laboratoires qui est considéré comme les plus fiable dans le secteur de la joaillerie. Un peu moins connu du grand public, ce laboratoire est très sérieux et réalise des analyses fiables.

LFG (Laboratoire Français de Gemmologie)

C’est le seul Laboratoire Français, situé à Paris ce laboratoire se nomme aussi le « Service Public du Contrôle des Diamants, Perles Fines et Pierres Précieuses ». Ce laboratoire n’est pas aussi reconnu par la profession à l’échelle internationale. Les attestations de qualité de diamants et pierres précieuses qu’il délivre n’ont pas une grande reconnaissance.

AGS Laboratories

C’est un laboratoire présent aux Etats-Unis. Il est également moins reconnu que les laboratoires GIA, HRD ou IGI mais reste tout de même un bon laboratoire, fiable dans ses analyses. Cependant, ce laboratoire est très peu connu en Europe car la majorité de ses certifications sont destinées à des diamants issues des Etats-Unis.

EGL USA

C’est un laboratoire qui exerce son activité en Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada). C’est le seul laboratoire aux Etats-Unis à expertiser des diamants bruts. Il n’a cependant pas une très bonne réputation. Beaucoup de diamantaires vous conseillerons de dévaluer d’1 grade la qualité d’un diamant afin d’en avoir la réelle valeur.

Qu’est-ce que le certificat de gemmologie ?

Nous avons l’habitude de comparer le certificat de gemmologie à la carte d’identité de la pierre, dans le sens ou chaque certificat est unique, classé dans la base de données du laboratoire concerné et permet d’identifier la provenance du diamant et son destinataire très rapidement.

Pour la plupart des laboratoires, le certificat est présenté sous la forme d’un dépliant imprimé plastifié et numéroté sur lequel sont notées l’ensemble des caractéristiques du diamant qui a été expertisé. Afin de lutter le plus efficacement possible contre les contrefaçons, différentes techniques sont utilisées par les laboratoires. Ils utilisent en effet des hologrammes, des textures particulières, des micro-textes afin de sécuriser au mieux le certificat. A savoir aussi qu’il est possible d’avoir un certificat d’un même laboratoire mais sous un format différent (grand, petits, carte…)

Chaque diamant certifié peut avoir une inscription laser de son numéro du certificat. Il est également possible de sceller le diamant dans une boite en plastique afin de le protéger.

Qu’est ce qu’on trouve sur un certificat ?

La forme de la taille du diamant, son poids exprimé en carat, son degré de pureté, sa classification de couleur, l’intensité de sa fluorescence si le diamant en a, la qualité de taille (ou proportions) pour les diamants rond-brillant uniquement, son poli, sa symétrie, ses dimensions (diamètre, hauteur ou épaisseur, diamètre minimum et maximum au rondiste exprimés en millimètres), des informations plus précises encore sur les dimensions des différentes parties du diamant ainsi que la date à laquelle a été réalisée l’analyse du diamant et le certificat.

Les informations sur les certificats ne sont pas les mêmes pour l’ensemble des laboratoires. En effet, certaines mentions ou descriptions du diamant peuvent être présente sur le certificat d’un labiratoire mais pas d’un autre. Par exemple, les proportions du diamant seront indiquées sur un certificat HRD tandis que sur le certificat GIA, ce sera la qualité de la taille qui sera renseignée à la place.

La durée pour certifié une pierre est variable selon les laboratoires. En général il faut compter moins d’une semaine pour la certification de la pierre mais pour des pierres spécifiques cela peut prendre plusieurs semaines. Au niveau du cout, c’est le même raisonnement, il faut compter quelques dizaines d’euros pour certifié une pierre de taille standard et plusieurs centaines pour des pierres moins communes. Aussi, pour la même pierre, le cout peut varier en fonction des laboratoires.

Les autres services des laboratoires

En plus de l’expertise, les laboratoires proposent différents services. Ils proposent dans un premier temps de scellée le diamant dans une petite boite transparente. Cela permet de donner davantage de transparence et de sûreté à l’acheteur.

Mais aujourd’hui, la pratique la plus connue et la plus utilisée chez les diamantaires est l’inscription du numéro de certificat au laser sur le rondiste du diamant. Cela permet également une transparence et une sureté plus importante en permettant d’identifier très rapidement le diamant et son certificat. D’autant plus que cette inscription n’est pas du tout nuisible au diamant, elle est invisible à l’œil nu. La seule manière de l’identifier est de regarder à la loupe au minimum x10.

Découvrez notre collection de collier diamant